Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Tour-Blanche (la) > Grotte de Jovelle

Grotte de Jovelle

Une grotte datant du Paléolithique supérieur est découverte à la fin du XXe siècle près des ruines du château de Jovelle.

Ce site archéologique, relativement rare en Périgord vert, se situe à environ un kilomètre de La Tour-Blanche, enclave fortifiée de l’Angoumois en Périgord, sur un promontoire rocheux.

Cette grotte est en fait une cavité d’environ trente-six mètres, galerie de calcaire commune aux cavernes périgourdines.

Les figures d’animaux, dont des mammouths, cheval, bovins et bouquetins, qui ornent les parois, aujourd’hui à découvert à cause d’éboulements, témoignent de la présence de chasseurs à une époque protohistorique au cœur du Périgord vert.

Cette grotte est inscrite aux Monuments historiques le 28 novembre 1989.


Patrimoine



Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Christian Carcauzon (1996). Art et civilisation des grands chasseurs du Haut Périgord, RIS, BibTeX.

(1984). “La Grotte préhistorique de Jovelle”, in Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord, tome CXI, RIS, BibTeX.


Partager cette visite