Accueil > Gironde > Libournais > Saint-Quentin-de-Baron > Grotte de Jaurias

Grotte de Jaurias

C’est pendant la Seconde Guerre mondiale que R. Cousté découvre la grotte de Jaurias à Saint-Quentin-de-Baron. Il y entreprend alors des fouilles qu’il poursuit jusque dans les années 1960.

Il s’agit de deux grottes peu profondes creusées dans un calcaire à Astéries et reliées par une étroite diaclase, une fissure résultant d’un déplacement de roche. L’ensemble forme un abri sous roche assez vaste à l’origine, mais aujourd’hui en grande partie effondré.

Cousté distingue trois couches principales reposant sur un niveau marneux. La couche supérieure livre un mélange de vestiges de différentes époques et l’intermédiaire se révèle assez pauvre.

Quant à la couche de base, elle révèle la majorité du matériel archéologique. Sont effectivement mis au jour une industrie lithique et osseuse, des objets d’art mobilier faune, des éléments de parure mais aussi des restes humains.

L’ensemble appartient au magdalénien moyen. La faune, qui témoigne de conditions climatiques froides et steppiques, associe l’antilope saïga très abondante au cheval, aux grands bovidés, au renne, au cerf, au renard, ainsi qu’au loup et à des restes d’oiseaux.

Les datations au radiocarbone obtenues pour ce gisement se placent autour de 14 000 ans avant le présent.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Sion (1994). Carte archéologique de la Gaule, RIS, BibTeX.


Partager cette visite