Accueil > Lot-et-Garonne > Grandes Landes de Gascogne > Grézet-Cavagnan

Grézet-Cavagnan

Le sol de la commune de Grézet-Cavagnan a livré des vestiges archéologiques qui permettent de retracer son histoire.

Au lieu-dit Joillinlans ont été mis au jour, en 1929, une urne en céramique rouge renfermant des ossements, une écuelle en pâte noire ainsi que les fragments d’une seconde écuelle, l’ensemble datant vraisemblablement du premier âge du fer. À Lanau, au nord-est de Grézet-Cavagnan, ont été découverts des fragments de mosaïques antiques.

D’autres fouilles archéologiques réalisées entre 1970 et 1982 prouvent l’existence au XIIe siècle d’un château situé sur la motte factice de Lanau. De ce château on n’a trouvé que quelques objets tels pointes de lance en fer ou bagues de bronze. Au XIIIe siècle, le territoire de la commune appartient à plusieurs co-seigneuries, mais il semble que seules les familles Ferréol de Tonneins, Guilhem et Raimond-Guilhem soient propriétaires de la forteresse.

A partir du XIVe siècle, l’histoire de Grézet-Cavagnan nous est moins connue. Nous savons cependant que sous l’Ancien Régime la paroisse du Grézet est relativement importante, puisqu’elle possède le titre de cure de l’archiprêtré de la ville de Cayran, dépendant du diocèse de Condom.

Durant la Révolution, la commune est pillée. Le presbytère de Cavagnan est vendu pour la somme de 328 livres 3 sols. Celui de Grézet est simplement confisqué et lui est restitué au XIXe siècle, après le Concordat.

La commune de Grézet-Cavagnan conserve un dynamisme visible à travers le développement de la céréaliculture et de l’élevage. Chaque année, en septembre, est organisée une fête en l’honneur de saint Caprais, premier évêque d’Agen et saint patron du village.


Commune

  • Nom des habitants : Grézetois, Grézetoises
  • Superficie : 1255 hectares
  • Population : 369 habitants (2008)
  • Cours d'eau :

    l’Avance

  • Origine du nom et description du blason :

    Une des premières mentions de l’existence de Grézet-Cavagnan apparaît en 1259, dans un document ancien qui atteste de la présence du Castrum del Grézet . Grézet proviendrait du mot greso , « friche ».


Informations pratiques

Mairie de Grézet-Cavagnan : 05.53.89.21.17

Office de Tourisme du pays d’Albret : 05.53.65.27.75


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Charles-Laurent Salch Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite