Accueil > Gironde > Médoc > Grayan-et-l’Hôpital

Grayan-et-l’Hôpital

La commune de Grayan-et-l’Hôpital, sur un site occupé depuis la Préhistoire, est marquée par l’histoire, liée à ses origines gallo-romaines, son influence religieuse et les événements militaires sur son territoire.

La mise au jour, sur la zone littorale, de pointes de flèches atteste l’occupation des lieux dès la Préhistoire. La présence humaine sur le site se maintient par la suite. La découverte de moules à sel, d’objets en céramique cuits dans les fours gaulois situés à l’intérieur des terres, et de pièces romaines et grecques, le confirme. De plus, la destruction par la mer en 1977 d’un tumulus gaulois, dans l’anse du Gurp, révèle l’existence sous ce tertre d’un tombeau collectif contenant des ossements et du matériel de pierre taillée. C’est au large de cette anse que les historiens situent l’emplacement du port gallo-romain de Noviomagus, vraisemblablement englouti par un cataclysme au VIe siècle.

Au haut Moyen Âge, le territoire est occupé successivement par les Wisigoths, les Arabes, puis les Normands, dont le passage est particulièrement destructeur. Puis, au XIIe siècle, les frères hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem créent l’hôpital qui donne son nom au village. Grayan relève alors de la paroisse de Saint-Pierre de Grayan et de la seigneurie du sire de Lesparre. La région est dévastée par les combats de la guerre de Cent Ans, puis pendant les guerres de Religion, par les protestants venus de Charente. En 1622 encore, les troupes du capitaine huguenot Jean de Fabas brûlent le mobilier de l’église de Grayan, où elles se réfugient après avoir commis des exactions dans toute la paroisse.

La paix retrouvée n’est de nouveau troublée que beaucoup plus tard, en 1940, date à laquelle les troupes allemandes édifient des blockhaus sur le rivage. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, avant l’assaut de la poche du Verdon, le village évacué est pillé, et plusieurs de ses maisons sont détruites.

Les activités économiques de la commune connaissent une mutation à partir du XIXe siècle. La tradition agricole disparaît peu à peu, ainsi que le gemmage et la viticulture, et l’activité touristique devient de plus en plus importante, surtout en période estivale. En effet, la commune propose deux pôles touristiques réputés : le complexe naturiste Euronat, créé après la Seconde Guerre mondiale, avec un centre de thalassothérapie, et le camping municipal du Gurp, arboré de pins maritimes.

Au cœur de la Pointe du Médoc, avec sept kilomètres de façade sur l’océan Atlantique, Grayan-et-l’Hôpital offre une richesse naturelle mêlant forêt de pins et plages. C’est aujourd’hui une station balnéaire propice aux activités sportives et de bien-être.


Commune

  • Code postal : 33193
  • Nom des habitants : Grayanais, Grayanaises
  • Superficie : 4400 hectares
  • Population : 728 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    vient peut-être du bas latin grava, “ forêt ”, et de l’existence au Moyen Âge d’un hôpital, lieu de halte sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.

    le premier quartier figure le soleil, la plage et la mer ; les bourdons et les gourdes du deuxième quartier et la coquille du troisième, rappellent la vocation de Grayan, lieu de halte pour les pèlerins en marche vers Saint-Jacques-de-Compostelle ; l’arbre et le gros gibier du quatrième quartier représentent les richesses naturelles de la commune. Au centre du blason, la croix pattée dans un écusson évoque les frères hospitaliers de Saint-Jean, fondateurs de l’hôpital qui accueille les pèlerins.


Informations pratiques

Mairie de Grayan-et-l’Hôpital :05 56 09 43 01

http://www.grayan.fr/

Office de tourisme de la Pointe du Médoc :

http://www.pointe-medoc.com/pointedumedoc.html?nRedirect=1


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-Pierre de Grayan

    La commune de Grayan-et-l’Hôpital possède à l’origine deux lieux de culte : l’église Saint-Pierre, située au bourg de Grayan, et la chapelle de (...)

    Gironde - Grayan-et-l’Hôpital
  • Mairie de Grayan-et-l’Hôpital

    Grayan-et-l’Hôpital, situé sur la pointe du Médoc, au bord de l’océan atlantique, fait partie de la poche du Médoc, ancienne place forte allemande (...)

    Gironde - Grayan-et-l’Hôpital
  • Monument aux morts de Grayan-et-l’Hôpital

    Sur le parvis de l’église à Grayan-et-l’Hôpital, se dresse un monument aux morts en souvenir des soldats de la commune à la Grande Guerre.
    Édifié sur (...)

    Gironde - Grayan-et-l’Hôpital

Partager cette visite