Accueil > Landes > Adour Chalosse > Gousse

Gousse

Jusqu’à leur remplacement par des prairies favorables à l’agriculture au XIXe siècle, les bois de la commune de Gousse figurent parmi les acteurs principaux de son histoire.

Située près de l’Adour, Gousse attire les populations dès le début de notre ère, comme en témoigne une tombe wisigothique découverte dans la grotte au Saumon. La région connaît ensuite des périodes troublées avec les invasions barbares entre les IVe et VIe siècles, puis la présence des Anglais qui débute au XIe siècle et se termine en 1453, avec la fin de la guerre de Cent Ans.

Au XVe siècle s’y installe une communauté de cagots. Ces parias, qui existent dès le XIIIe siècle partout en Europe, mais surtout de part et d’autre des Pyrénées, sont frappés de nombreuses interdictions, mais ils sont autorisés à toucher le bois. Aussi pratiquent-ils souvent le métier de charpentier, ce qui est le cas de ceux qui investissent le site de Gousse.

Rien d’étonnant, par conséquent, à ce que village connaisse différents conflits et accords relatifs à l’utilisation de ses bois. Ainsi, au XVe siècle, les cagots prétendent avoir des droits sur la forêt qui se trouve en zone inondable. Cependant, le seigneur de Pontonx n’est pas de cet avis. Un conflit à ce sujet les oppose durant trois siècles.

Au XVIIe siècle, le marquis déboise une partie de la forêt. Les habitants de Gousse obtiennent le droit d’y faire paître leurs bêtes. En 1742, Jean-Louis D’Oro devient propriétaire des terres de Gousse. Avec la Révolution, la forêt seigneuriale est nationalisée, puis elle devient une propriété privée. Le déboisement se développe et l’ancienne forêt est peu à peu remplacée par de nombreuses prairies.

La commune de Gousse borde l’Adour. Au XIXe siècle, un pont est créé pour permettre la communication entre les deux rives. Deux crues du fleuve restent en mémoire pour avoir endommagé les routes : celles de 1852 et 1879.

La fin du XIXe siècle est très dynamique pour Gousse, qui ouvre une école et construit une nouvelle église. La mairie, quant à elle, est reconstruite en 1965.

Aujourd’hui, Gousse est un village typique de la Chalosse très apprécié des touristes.


Commune

  • Nom des habitants : Goussois, Goussoises
  • Superficie : 409 hectares
  • Population : 290 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Adour

  • Origine du nom et description du blason :

    Nom d’origine aquitanique, Gousse viendrait de gavosse qui désigne un lieu fréquemment inondé ou une étendue d’eau au bord d’un cours d’eau. Gousse se trouve sur la rive gauche de l’Adour et a souvent fait face à des inondations. Ce village est appelé « Gossa » en occitan.


Informations pratiques

Mairie de Gousse : 05.58.57.96.37

Office de tourisme de Montfort-en-Chalosse : 05.58.98.58.50


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite