Accueil > Landes > Adour Chalosse > Gourbéra

Gourbéra

Pendant des siècles, la commune de Gourbéra accueille les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle dans son hôpital-prieuré. Au XIXe, siècle, c’est l’industrie liée au bois qui prend le relais des activités.

Gourbéra se situe ainsi sur la voie de Tours de la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. En 1170, un lieu de culte nommé Saint-Andreas-de-Gorberar est mentionné, mais c’est autour de l’hôpital-prieuré de Pouymartet que le village se forme. Fondé par « la piété de Saint-Louis » aux alentours de 1279, cet hôpital est dû à l’initiative des hospitaliers de Saint-Antoine en Viennois. Jusqu’en 1784, les pèlerins, les pauvres et les malades viennent y faire une halte, se soigner et se restaurer. Autour de son ancien site, on peut encore aujourd’hui découvrir un moulin du XVIe siècle, une source et un étang.

Au XIVe siècle, Gourbéra appartient au baron de Poylohaut, avant de passer aux mains des seigneurs du Pouy, village appelé Saint-Vincent-de-Paul depuis 1828. Par la suite et jusqu’à la Révolution, Gourbéra est la propriété des Lazaristes, membres de la congrégation de la Mission, fondée en 1626 par saint Vincent-de-Paul.

Le 19 juin 1857, une loi impose aux communes des Landes de boiser leurs territoires de pins maritimes. Autour de ce mouvement se développe une économie du bois. Ainsi, jusqu’au milieu du XXe siècle, Gourbéra compte une usine de produits résineux et une scierie.

Au milieu de la forêt de pins, Gourbéra abrite aujourd’hui des élevages de poulets ainsi que des productions diverses : maïs, légumes ou asperges. Son ancien couvoir, centre d’abattage des poulets, fait l’objet d’un projet de réhabilitation, dans le cadre duquel on installe des logements et des associations communales.


Commune

  • Nom des habitants : Gourbérasiens, Gourbérasiennes
  • Superficie : 2773 hectares
  • Population : 261 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Pountibéou

  • Origine du nom et description du blason :

    Gourbéra, au cœur de la forêt landaise, tire son nom du gascon gourbét signifiant « roseaux des sables ».


Informations pratiques

Mairie de Gourbéra : 05.58.91.54.55

http://www.mairie-gourbera.fr/

Office de tourisme de Dax : 05 58 56 86 86

http://www.dax-tourisme.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.

Sous dir. Serge Lerat (1984). Landes et Chalosses, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Eglise Saint-André

    Gourbéra conserve au centre de son bourg une église dédiée à saint André d’origine ancienne liée aux pèlerinages.
    Construite en pierre, l’église (...)

    Landes - Gourbéra
  • Monument aux morts de Gourbéra

    Le monument aux morts de Gourbéra conserve la mémoire des quinze soldats de la commune tués lors de la Première Guerre mondiale.
    Le monument aux (...)

    Landes - Gourbéra
  • Moulin de Pouymartet

    Construit au XVIe siècle, le moulin à eau de Pouymartet moud dès lors la farine destinée à la consommation de la communauté et des pèlerins de (...)

    Landes - Gourbéra
  • Statue de saint André

    La statue du portail de l’église Saint-André de Gourbéra est à l’effigie du saint patron de la paroisse.
    On entre en effet dans l’église par un (...)

    Landes - Gourbéra

Partager cette visite