Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Goès

Goès

Inscrit dans la banlieue nord-est d’Oloron, le village de Goès se trouve à l’extrémité de la vallée de l’Escou. Son habitat se concentre sur un territoire en longueur qui côtoie Estialescq vers le nord. La commune offre un remarquable panorama sur Oloron.

L’occupation du territoire de Goès remonte au moins à l’époque gallo-romaine, comme le prouve la découverte d’une villa.

Le village est mentionné pour la première fois, en 1220, comme faisant partie du For d’Oloron. Il s’orthographie Guoes en 1267 dans le cartulaire d’Oloron, puis Goues en 1308 dans le testament de l’évêque d’Oloron.

La question de la propriété du bois de Laring est source de nombreux conflits, réglés par Gaston VII, vicomte du Béarn. Le développement rural du village à débuté à l’époque médiévale, puis s’est ensuite poursuivi hors les murs.

La commune de Goès accueille aujourd’hui sur son territoire le parc nautique d’Aqua-Béarn.


Commune

  • Nom des habitants : Goèsiens, Goèsiennes
  • Superficie : 476 hectares
  • Population : 543 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    l’Auronce, l’Escou, le Laberou, la Lèze

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Goès provient du gascon agüèrs ou du latin aquaria , termes qui signifient « source, bassin, fontaine ».


Informations pratiques

Mairie de Goès : 05 59 39 17 15

Office de tourisme d’Oloron-Sainte-Marie : 05 59 39 98 00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Grosclaude Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Anne-Christine Bardinet, Françoise-Claire Legrand Histoire et patrimoine autour d’Oloron, volume 1, à l’ouest des gaves, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Goès

    Le château de Goès se dresse face à l’église du village. Cette ancienne maison forte, dont les origines remontent au XIVe siècle, revêt aujourd’hui (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Goès
  • Église Saint-Jean-Baptiste

    La première mention de l’église Saint-Jean-Baptiste de Goès apparaît en 1441, dans le testament du seigneur du lieu. Il semblerait cependant que cette (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Goès
  • Monument aux morts de Goès

    Au lendemain de la Première Guerre mondiale, de nombreux monuments à la mémoire des soldats tombés au front sont érigés en France. Le monument aux (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Goès

Partager cette visite