Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Bourniquel > Gisement des Champs Blancs

Gisement des Champs Blancs

La commune de Bourniquel est un site particulièrement intéressant pour les recherches préhistoriques. L’un des deux importants gisements classés Monuments historiques qu’elle abrite est celui des Champs-Blancs. On y a découvert de nombreux outils, des blocs gravés de figures d’animaux et des objets d’art mobilier.

Les Champs-Blancs (ou Jean-Blancs, ou encore Jamblancs) sont un riche gisement d’outils préhistoriques. Il est tout d’abord saccagé et pillé par des prétendus préhistoriens, jusqu’à ce que les Peyrony, père et fils, y entreprennent dans la première moitié du XXe siècle des fouilles scientifiques.

Ils dégagent dans une couche du solutréen supérieur une petite dalle gravée de l’avant-train d’un bouquetin. Dans les remblais des « fouilleurs » qui les ont précédés, ils trouvent deux blocs calcaires gravés d’un bison, donnant des renseignements sur les méthodes employées par nos lointains ancêtres.

Le gisement comprend aujourd’hui deux parties séparées par un pilier rocheux : à l’est, une longue et large terrasse et, à l’ouest, un petit abri dont la voûte s’est effondrée. On a découvert là, lors de fouilles récentes, diverses industries lithiques et osseuses, y compris ivoire et bois de renne, et des objets d’art mobiliers, attribuables au solutréen et au magdalénien.

Le gisement est classé Monument historique en 1944, après celui du Malpas, classé en 1927.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Bourniquel : tél. 05.53.24.91.14, Office de tourisme de Beaumont du Périgord : tél. 05.53.22.39.12


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

Partager cette visite