Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Bayac > Gisement de la Gravette

Gisement de la Gravette

Sur la commune de Bayac se trouvent les gisements de la Gravette, site préhistorique recelant de nombreux outils en silex. Découvert en 1880 par l’abbé Chastaing, il connaît plusieurs périodes de fouilles, qui révèlent une production quasi industrielle d’outils. On y trouve en particulier de grandes lames à bord abattu rectiligne, caractéristiques de l’Aurignacien supérieur, nommé plus tard gravettien.

C’est l’abbé Chastaing qui met au jour le premier outil de silex. Il réunit une centaine de pièces remarquables qu’il offre au musée du Latran.

Suivent d’autres fouilleurs qui vendent leurs trouvailles aux musées de Bordeaux, de Périgueux et à des amateurs américains. Puis le gisement est abandonné pendant une vingtaine d’années, car la falaise contre laquelle il est adossé produit le calcaire qui sert à la construction d’un barrage.

Grâce à Fernand Lacorre, suivent deux importantes campagnes de fouilles, de 1930 à 1939, puis de 1945 à 1949. Ce notaire fait des trouvailles en grande quantité, notamment une dent humaine.

Les fouilles ont également révélé un niveau antérieur d’occupation, immédiatement sous-jacent au gravettien.

Le site est classé monument historique en 1945. En 1956, M. Lacorre fait don du gisement aux Musées nationaux.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

Partager cette visite