Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Trémolat > Gentilhommière de Cazal

Gentilhommière de Cazal

La gentilhommière de Cazal à Trémolat domine la vallée de la Dordogne, du haut de son rocher.

Cette modeste gentilhommière au logis ancrée sur le rocher présente, grâce à sa terrasse côté vallée, une vue intéressante sur la Dordogne.

Venant du latin « casa », Cazal semble désigner le lieu, maison ou hameau, où étaient logés les serfs.

Malgré un fronton inspiré de la Renaissance, la date de 1774 gravée sur une pierre confirme le style général de la maison.

Dès le XVIIIe siècle, cette demeure appartient à la famille Brugère, sieurs de la Barrière, du Moulinet et de la Coutendie. Elle est connue à Trémolat dès le début du XVIIe siècle, et compte parmi ses membres des hommes de loi et des officiers. Sous le Second Empire, Cazal est habitée par les Georges, puis acquise par les Jacoutet qui la revendent en 1930 aux actuels propriétaires.


Patrimoine


Informations pratiques

Cette demeure ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite