Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Allemans > Gentilhommière d’Allemans

Gentilhommière d’Allemans

La gentilhommière d’Allemans se situe dans le centre du bourg, au sud de l’église, au milieu d’un jardin clos de murs. Elle est l’ancienne demeure des du Lau, des Jaubert, des du Cluzeau et des Saint-Astier.

Cette gentilhommière comprend un logis du XVe siècle, très retouché au XVIIe siècle. Elle appartenait à la châtellenie de Ribérac et avait, en 1760, haute justice sur Allemans.

La demeure comprend un logis rectangulaire avec une tour d’escalier hexagonale au centre de la façade sud. L’aile est possède un mur pignon percé d’une fenêtre à meneaux Renaissance à l’étage, et dans le bas un tour de tir. L’aile ouest est transformée au XIXe siècle. La toiture est surélevée et se termine par une croupe. La porte de la tour d’escalier est surmontée d’un linteau avec un cartouche portant un écusson.

L’ensemble est complété par des caves voûtées, des bâtiments de service et un pigeonnier. Il s’agit d’ailleurs peut-être d’une chapelle.

Cette maison forte est citée dans la collection de l’abbé de Lespine.


Patrimoine


Informations pratiques

La gentilhommière ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Jean-Marie Bélingard (1999). Le Périgord des maisons fortes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite