Accueil > Gironde > Libournais > Génissac

Génissac

Grâce à son port, Génissac prospère rapidement et devient, dès le Moyen Âge, une place capitale pour le clergé de la région.

Si Génissac est probablement peuplé dès la période mérovingienne, son véritable développement commence au XIIe siècle, lorsque la commune entre dans la dépendance de l’abbaye de la Sauve Majeure.

Cette dernière construit une voie qui la relie directement à la commune, dans le but de tirer parti du port de Génissac sur la Dordogne. Ainsi, la vocation commerciale de la cité naît grâce à la navigation fluviale.

Son port devient une étape capitale pour le clergé de la région au XIVe siècle, puisqu’il est le point d’embarquement des impositions des paroisses revenant à l’archevêché de Bordeaux.

De plus, Génissac étant situé sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, de nombreux pèlerins affluent vers son église et se reposent de leur long périple dans le bourg.

Ces différents avantages conduisent le clergé à faire de la ville le siège de l’archiprêtré d’Entre-Deux-Mers à la fin du XVe siècle.

Parallèlement, Génissac développe des activités agricoles et cultive le blé, le lin, l’orge et la pêche. La viticulture, qui gagne en importance dans la seconde moitié du XIXe siècle, continue à assurer une importante activité dans son port.

La viticulture est toujours une activité importante pour Génissac qui produit des vins d’appellation bordeaux supérieur et entre-deux-mers .


Commune

  • Code postal : 33185
  • Nom des habitants : Génissacais, Génissacaises
  • Superficie : 1340 hectares
  • Population : 1766 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Génissac provient du patronyme romain Genicius.


Informations pratiques

Mairie de Génissac : 05.57.24.48.61

Office de tourisme de Branne : 05.57.74.90.24


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Mongelous (1887). Histoire du canton de Branne depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite