Accueil > Lot-et-Garonne > Marmandais > Gaujac

Gaujac

La situation géographique de Gaujac, dans une plaine inondable, peut expliquer la tardive occupation de son sol. En effet, aucune découverte archéologique ne permet de montrer un peuplement antérieur au XIe siècle, époque de son apparition dans les textes.

L’histoire de la commune est liée à celle de Marcellus. En effet, jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, elle est sous la juridiction de cette seigneurie.

Au XIIIe siècle, Gaujac appartient au roi d’Angleterre, comme nombre de paroisses de la région. Au début du siècle suivant, Édouard Ier donne les terres de Gaujac à la famille d’Albret. Ceux-ci y élèvent un château à péage et deux moulins au XVe siècle. Puis, à la fin du XVIe siècle, Henri III de Navarre vend Gaujac à la famille de Gasq.

Deux siècles plus tard, le bourg connaît les ravages de la Révolution. Ainsi l’église, en grande partie ruinée, nécessite une reconstruction dans le courant du XIXe siècle. A cette époque, Gaujac est devenue une commune du Lot-et-Garonne, rattachée au canton de Meilhan-sur-Garonne.

Aujourd’hui, la commune vit surtout de son agriculture.


Commune

  • Nom des habitants : Gaujacais, Gaujacaises
  • Superficie : 733 hectares
  • Population : 305 habitants (2004)
  • Cours d'eau :

    l’Avance

  • Origine du nom et description du blason :

    Gaujac tire son nom du latin gaudium , signifiant « joie », « plaisir », ou de gaudium anorum , signifiant « la saison riante de l’année ». La ville ne possède pas d’armoiries.


Informations pratiques

Mairie de Gaujac : 05.53.93.62.96

Office de tourisme de Meilhan-sur-Garonne : 05.53.93.82.47


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

M. Amen et M. Maillé (1993). Le Lot-et-Garonne. Géographie du département, RIS, BibTeX.

Michèle Lyle (2003). Chronique du Canton de Meilhan. Paroles et identités, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite