Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Couze-et-Saint-Front > Gare de Couze

Gare de Couze

À la fin du XIXe siècle, il est décidé que l’ensemble des chefs-lieux de canton doivent être reliés entre eux par un réseau de lignes de chemin de fer départementales.

Dans la gare de Couze, la desserte des usines et du port au moyen de raccordements est envisagée. En effet, la gare de Couze reçoit pour l’usine Rey d’importantes quantités de bois de châtaignier, d’abord destiné à l’extraction du tanin puis à partir de 1930 à la fabrication de pâte à papier. La ligne doit ensuite traverser la Dordogne puis rejoindre la ligne du chemin de fer de Paris-Orléans.

La gare de Couze, qui possède un étage, montre une architecture sobre avec une façade garnie de grandes ouvertures.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean-Pierre Armand (2001). Le Canton de Lalinde, RIS, BibTeX.

(2001). Atlas du patrimoine d’hier et d’aujourd’hui du pays lindois, RIS, BibTeX.


Partager cette visite