Accueil > Landes > Adour Chalosse > Gamarde-les-Bains

Gamarde-les-Bains

Bien que l’histoire de l’ait pas épargnée, la commune de Gamarde-les-Bains est riche d’un imposant patrimoine historique. Elle est aussi connue comme station thermale aux XIXe et XXe siècles.

Le site de Gamarde est occupé très tôt : on y trouve des traces d’habitations néolithiques. Par ailleurs les restes d’un camp romain y sont encore visibles. Cette présence humaine précoce s’explique par l’emplacement stratégique du site qui permet un accès direct aux territoires du nord de la région.

Aux environs du XIe siècle, les Landes connaissent l’occupation anglaise. La guerre de Cent Ans ouvre une succession de conflits. En 1426, le seigneur d’Albret est chassé de Gamarde par les Anglais, mais en 1479 ces terres font partie du duché d’Aquitaine. Les guerres de Religion du XVIe siècle touchent également la région.

C’est Madeleine de Gamarde qui dirige les seigneuries de Soustons et Argelos au cours du XVIe siècle. Le XVIIe siècle est marqué par une accalmie des événements politiques qui permet une certaine croissance. À la Révolution, les terres de la noblesse sont vendues comme biens nationaux et la commune est créée.

Les sources de Buccuron et Sainte-Marie découvertes au cours du XIXe siècle font de Gamarde l’une des principales stations thermales des Landes jusqu’aux années 1930.

Actuellement, six châteaux relatifs à l’histoire mouvementée de la commune sont encore visibles : les châteaux de Hon, de Soustra, de Behr, de Lausseignac, de Rau et de Lousteau. La source de Buccuron est toujours active.


Commune

  • Nom des habitants : Gamardais, Gamardaises
  • Superficie : 895 hectares
  • Population : 883 habitants (199)
  • Cours d'eau :

    le Louts

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom Gamarde est d’origine aquitanique. Il signifie « terre argileuse » et évoque les boues thermales.


Informations pratiques

Mairie de Gamarde-les-Bains : 05.58.98.60.86

Office de tourisme de Montfort-en-Chalosse : 05.58.98.58.50


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite