Accueil > Gironde > Libournais > Galgon

Galgon

La commune de Galgon appartient, sous l’Ancien régime, au duché de Fronsac. Elle bénéficie donc de la prospérité de ce territoire aux mains de la puissante famille de Richelieu.

Lorsque le duché de Fronsac entre en possession des Richelieu, toutes les communes qui en dépendent bénéficient du prestige attaché à cette puissante famille, qui ne ménage pas ses moyens pour faire prospérer ses terres.

Si le cardinal de Richelieu, ministre de Louis XIII, est celui qui vient le plus facilement à l’esprit, c’est surtout son neveu, et filleul de Louis XIV, le maréchal duc de Richelieu qui fait beaucoup pour son duché.

Personnage haut en couleurs, le maréchal de Richelieu traverse tout le XVIIIe siècle, du règne de Louis XIV à la fin du règne de Louis XVI. Libertin notoire, c’est un grand ami de Louis XV à qui il présente certaines de ses futures maîtresses.

Nommé gouverneur de Guyenne et de Gascogne, il prend goût aux vins du bordelais, se chargeant de renforcer encore leur renommée. Il promeut évidemment en priorité les vins issus de ses terres et donc notamment ceux de Galgon.

Toutefois, au moment de la Révolution son petit-fils émigre et ses biens sont vendus comme biens nationaux. La prospérité de Galgon n’en est pas remise en cause pour autant. Ses marchés hebdomadaires et foires mensuelles font vivre de nombreux artisans, commerçants et agriculteurs au XIXe siècle .

Quant aux six moulins établis sur la Saye et ses affluents, ils attestent de l’importance économique de la culture et du commerce des céréales au XIXe siècle et au début du XXe siècle.

La commune produit des vins blancs jusqu’à la Seconde Guerre mondiale avant de passer à la production de vins rouges.

Les cépages et la qualité des vins de Galgon classent le vignoble dans la catégorie des bordeaux supérieurs.

Galerie photo

Mairie de Galgon Monument aux morts de Galgon Banc public, Galgon Croix de mission, Galgon Croix de mission, Galgon Foyer communal de Galgon Poubelle publique, Galgon Ecole de Galgon Maison paroissiale, Galgon Fontaine, Galgon

Commune

  • Code postal : 33179
  • Nom des habitants : Galgonnais, Galgonnaises
  • Superficie : 1448 hectares
  • Population : 2435 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Galgon provient du patronyme latin Gallicus, ou de Galgacus, chef gaulois, ou encore de Galgo, terrain meuble, sillonné de ruisseaux encaissés permettant l’installation de digues en vue de l’implantation de moulins.

    Le blason comporte un fond vert symbolise les prés et les vignes, la croix de Malte évoque la commanderie des chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, seigneurs de Queynac, et la grappe et la bouteille représentent la production vinicole. La surface argentée, qui a la forme du territoire de la commune, entoure la représentation de la façade de l’église. La coquille Saint-Jacques rappelle que la commune se situe sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.


Informations pratiques

Mairie de Galgon : 05.57.55.04.10

Office de tourisme de Fronsac : 05.57.84.86.86


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.
Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.
Christian Fournier (1995). Fronsac et le Fronsadais autrefois, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite