Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Terrasson-Lavilledieu > Gabriel Bouquier

Gabriel Bouquier

Né à Terrasson en 1739, le peintre et poète Gabriel Bouquier joue un rôle local important à l’occasion de la Révolution française.

Après avoir vu le jour à Terrasson en 1739, Gabriel Bouquier poursuit ses études à Brive, puis se consacre à la poésie. En 1765, il part à Paris, où il rencontre Joseph Vernet et Greuze. Au cours des années suivantes, il s’occupe d’archéologie en Italie, où il se lie d’amitié avec David. Il est à ce moment-là membre de l’Institut de Bologne et de l’Académie des Arcades de Rome. En 1780, il revient à Terrasson et devient subdélégué de l’intendance de Guyenne. Parallèlement, il continue de s’occuper de beaux-arts et en 1787, il est admis à l’Académie de peinture de Bordeaux.

Dès le début de la Révolution, Gabriel Bouquier s’investit auprès de la cause populaire, en rédigeant le cahier des « plaintes, doléances et remontrances des habitants de Terrasson ». Durant cette période, il s’investit pleinement et le vote de ses concitoyens le propulse aux fonctions de juge du canton de Terrasson.

Dès 1792, il siège parmi les Montagnards, à côté de son ami David. Sur le tableau de ce dernier, Marat assassiné , on peut d’ailleurs lire un quatrain de Bouquier. Il participe aux séances de la Convention pour mettre en place un nouveau plan d’instruction publique, dont l’un des quatre fondements est : « l’enseignement est libre ». Cependant, après une longue période d’une vie politique riche et mouvementée, il n’est pas élu au Conseil des Cinq cents et il repart pour sa ville natale, Terrasson.

À la fin de sa vie, sous l’impulsion de son entourage, Gabriel Bouquier renie ses anciennes opinions et devient un fervent catholique. Dans un écrit posthume, il décrit cette Révolution qu’il a servie en la comparant « à ces torrents fougueux qui renversent tout ce qu’ils rencontrent, inondent les campagnes, les couvrent de décombres et de débris, et finissent par demeurer à sec ». Il s’éteint à Terrasson en 1810.

Pour lui rendre hommage, la ville de Terrasson-Lavilledieu lui dédie une place.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


Partager cette visite