Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Trémolat > Église Saint-Nicolas > Fresque représentant la Cène et le baiser de Judas

Fresque représentant la Cène et le baiser de Judas

Sur la façade latérale du chœur de l’église Saint-Nicolas de Trémolat, on distingue une fresque du XIVe siècle représentant, dans deux arcs d’applique, la Cène et le baiser de Judas. Ces peintures font suite à la fresque de l’entrée du Christ à Jérusalem.

La première fresque représente la Cène, dernier repas que Jésus-Christ prend avec les douze apôtres. C’est un événement fondateur du Christianisme car c’est l’institution de l’Eucharistie, qui symbolise l’union des participants au rite. Au Moyen Âge, la représentation de la Cène est très souvent utilisée pour faire face aux nombreuses hérésies qui rejettent l’Eucharistie.

Sur la deuxième fresque, Jésus entouré des apôtres, est embrassé par Judas. Par ce baiser qui sert à désigner aux soldats l’homme à arrêter, Judas marque sa trahison. On voit d’ailleurs lun des apôtres repousser un homme muni d’une épée qui vient arrêter le Christ.

Grâce à la peinture qui se situe au-dessus des arcs d’applique, on peut en déduire qu’à l’origine les murs du chœur étaient entièrement peints.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

François Le Nail (1993). Vieilles églises du Périgord, n°1, RIS, BibTeX.

Jean Secret (2002). Promenade en Périgord roman, RIS, BibTeX.


Partager cette visite