Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Frespech

Frespech

Les remparts, l’enceinte du village et les maisons fortifiées rappellent la vie médiévale de Frespech qui conserve, en outre, son château et son moulin.

L’histoire de la seigneurie de Frespech remonte, d’après les sources écrites, au XIIIe siècle. Elle est alors fondée par la famille Dufort qui fait construire le château.

Par la suite, Frespech change plusieurs fois de propriétaires, notamment pendant la guerre de Cent Ans. Au cours de cette période, les seigneurs du village varient en fonction des victoires remportées, tantôt dans le camp anglais, tantôt dans le camp français.

Centré sur son église, le petit village de forme circulaire se développe à l’intérieur d’une enceinte médiévale qui est remaniée au XVIe siècle. À la même période, le village subit de profonds changements et perd une grande partie de sa population.

Le phénomène, accentué entre le milieu du XIXe siècle et le XXe siècle, s’inverse cependant dans le dernier quart de ce siècle. En effet, la restauration entreprise par l’Association des Amis de l’Homme attire un certain nombre de gens.

De par la richesse de son patrimoine bâti médiéval, l’ensemble du village est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis le 11 juillet 1942.


Commune

  • Nom des habitants : Frespéchois, Frespéchoises
  • Superficie : 1170 hectares
  • Population : 293 habitants (2009)
  • Cours d'eau :

    La Tancanne

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de Frespech a pour origine le patronyme Freso , combiné avec le terme podium signifiant « hauteur ».


Informations pratiques

Mairie de Frespech : 05.53.95.73.33

Office de Tourisme de Penne d’Agenais : 05.53.41.37.80


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Chanoine Durengues, RIS, BibTeX.

Société académique d’Agen (1934). Revue de l’Agenais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite