Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Martial-d’Albarède > Fours à chaux de Saint-Martial

Fours à chaux de Saint-Martial

Au début du XXe siècle, l’industrie de la chaux tenait une place importante en Dordogne. De nombreux fours étaient en activité dans la vallée de l’Isle, le Terrassonnais ou à proximité d’Excideuil, à Corgnac et à Saint-Médard. Ces régions de roches sédimentaires, et plus spécialement de calcaire, offraient un terrain propice à la fabrication de la chaux. Le four à chaux de la Rebière date de 1898.

Le site a été exploité de 1926 à 1958.

La chaux était employée dans la fabrication de carbure de calcium par les usines électrométallurgiques d’Allassac en Corrèze.

Les procédures d’extraction et de production étaient les suivantes : les carriers extrayaient la pierre par dynamitage, puis le matériau était chargé dans des wagonnets montés sur rails, et déposé près de la gueule des fours alimentés par la houille qui servait de combustible.

La chaux est un matériau aux usages multiples : elle amende les sols, blanchit les murs et lie les pierres, et sert au tannage et à l’enchaussenage.


Patrimoine


Informations pratiques

Aux abords de la route départementale de Périgueux à Excideuil.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

F. A. Boddart (1995). “Les fours à chaux de Dordogne (XIXe - XXe siècle):un bel exemple de patrimoine industriel méconnu”, in tome CXXII (édité par), Bulletin de la Société historique et Archéologique du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite