Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Fossemagne

Fossemagne

Implanté en bordure de la forêt Barrade, au coeur da la vallée du Manoire, le village de Fossemagne compte plusieurs éléments de patrimoine remarquables.

Le gisement des Morands, d’époque néolithique, atteste de la précocité de l’implantation humaine sur ce site. Le village aurait également été occupé pendant la période gallo-romaine, même si aucune source ne l’atteste.

Fossemagne réapparaît dans les écrits à partir haut Moyen Âge, où il existait une motte féodale relevant de la châtellenie d’Auberoche.

En 1324, la bastide de Bonneval est fondée. Sous l’Ancien Régime, Fossemagne vit de l’agriculture, comme en témoignent le manoir de Bonneval et ses dépendances du XVIIe siècle. Après la Révolution, la ville est rattachée au canton de Thenon.

Eugène Le Roy a situé une partie de l’action de Jacquou le Croquant à Fossemagne.


Commune

  • Nom des habitants : Fossemagnois, fossemagnoises
  • Superficie : 2188 hectares
  • Population : 528 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Fossemagne est la réunion de deux mots latins. Fossa désigne une cavité puis une tombe, magnus veut dire grand. Au XIIIe siècle, on écrit Fosse Manhac puis au XVIe siècle Fosse Maigne.


Informations pratiques

Mairie de Fossemagne : 05.53.06.49.90

Office de tourisme Causse et Vézère : 05.53.06.35.10

http://causses-et-vezere.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Anet, Tristan Hordé (1994). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord : châteaux, manoirs, gentilhommières, chartreuses, maisons-fortes, RIS, BibTeX.

Communauté de communes Causses et Vézère, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite