Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Dussac > Forges de Gandumas

Forges de Gandumas

Sur le site des forges de Gandumas, il semble que les Celtes et les Gallo-Romains possèdent autrefois des forges similaires à celles de Sarconnat.

Connues à partir du XVIe siècle, les trois forges de Gandumas sont établies le long de la Loue. La forge haute, affermée par l’abbaye de Ligueux comporte tous les éléments essentiels à ce type d’entreprise, c’est-à-dire, une affinerie, une chaufferie, des soufflets, et un marteau. Celle du milieu comprend quant à elle un fourneau, des soufflets et une halle à charbon. Enfin, la forge basse appartient à Jean Fayolle, dit Roche en 1542.

La production s’arrête en 1789, puis reprend en 1794. La fin définitive intervient en 1860 après le traité de libre-échange. L’activité des forges permet à Gandumas d’être un village actif et très peuplé.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacqueline Poltorak (2002). Lanouaille, les anciennes forges du canton, RIS, BibTeX.


Partager cette visite