Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert > Forge Neuve

Forge Neuve

La Forge-Neuve de Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert témoigne d’une industrie ancienne de la commune. Seuls subsistent encore la maison du maître de forge et les hauts-fourneaux.

Les hauts-fourneaux subsistants adoptent une architecture caractéristique : une carcasse bâtie en pierre prend la forme d’une pyramide tronquée. Deux voûtes s’ouvrent à la base, l’une sur la coulée de fonte et le moulage, l’autre sur les soufflets et un abri de protection est ménagé tout autour. A l’extérieur, un tremplin, aujourd’hui disparu, permet d’accéder à une terrasse où s’ouvrent les gueulards.

La Forge-Neuve est une forge assez ancienne puisque mentionnée dès le XVIe siècle. Son activité devient plus conséquente deux siècles plus tard alors qu’elle est exploitée par le marquis de Montalembert qui dirige la fonderie royale de Ruelle. Entre 1751 et 1772, y sont fabriqués des canons pour la Marine Royale. Aujourd’hui encore, un canon modèle 1717 est encore exposé. L’activité de la forge cesse totalement en 1870.

La Forge-Neuve, ainsi que ses deux ponts, est inscrite aux Monuments Historiques depuis le 31 décembre 1976.


Patrimoine


Informations pratiques

Renseignements au 05.53.56.49.68


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

J Bentley et H Palmer (1996). Les plus beaux villages du Périgord, RIS, BibTeX.

Site du Pays Nontronnais, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Ponts de la Forge Neuve

    De l’époque industrielle de Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert est conservée une importante forge royale, la Forge-Neuve. Mais celle-ci est (...)

    Dordogne - Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert

Partager cette visite