Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Javerlhac-et-la-Chapelle-Saint-Robert > Forge et maison noble de la Jommelière

Forge et maison noble de la Jommelière

Maison noble de Javerlhac à l’origine, le logis de la Jommelière devient ensuite la demeure d’un maître de forges.

De plan simple, cette demeure noble est caractérisée par la présence d’une chapelle et d’une tour à girouette. Il s’agit d’une des plus importantes forges du Nontronnais qui emploie fin XVIIIe un effectif de 110 ouvriers. Peu avant la Révolution, on y fond encore des canons.

Ses activités cessent en 1879 pour devenir un pénitencier agricole, auquel succèdent d’immenses constructions rurales et une maison de maître entourée d’une pépinière.

La forge de la Jommelière a été une des principales forces économiques de la commune.


Patrimoine


Informations pratiques

La forge ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Gui Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Pierre-Henri Ribault de Laugardière Monographie de la ville et du canton de Bussière-Badil, RIS, BibTeX.


Partager cette visite