Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Angoisse > Forge de Beausoleil à Angoisse

Forge de Beausoleil à Angoisse

La forge de Beausoleil se situe sur la Loue, à Angoisse depuis le XVIIIe siècle.

En 1828, une ordonnance royale accorde à Marc-Guillaume Montagut la conservation de l’usine. Montagut demeure donc à Excideuil, il est propriétaire et député.

La forge comprend alors un haut-fourneau, qui consomme presque 500 000 kilogrammes de minerai de fer par fondage, mais aussi une halle à charbon et deux affineries.

L’activité cesse en 1893 ; M. Modaine demande l’autorisation de construire un barrage pour alimenter deux béliers hydrauliques d’irrigation des prairies voisines.

Puis, en 1911, il fait fabriquer une turbine pour installer le moulin à farine.

Les forges sont l’une des principales richesses de la région du Moyen Âge jusqu’au XIXe siècle.


Patrimoine


Informations pratiques

La forge ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jacqueline Poltorak (2002). Lanouaille, les anciennes forges du canton, RIS, BibTeX.


Partager cette visite