Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Villefranche-du-Périgord > Fontaines de la place et du Touron

Fontaines de la place et du Touron

Villefranche-du-Périgord possède deux fontaines, qui témoignent de la vie quotidienne passée : la fontaine du Touron se trouve hors de la bastide, celle de la place se situe au cœur de la cité médiévale.

Lors de la fondation de la bastide par Alphonse de Poitiers, une fontaine est vraisemblablement installée sur la place centrale de la cité, pour alimenter les habitants en eau.

Cette fontaine disparaît ensuite, et pendant plusieurs siècles, les villageois doivent se tourner vers la fontaine du Touron, située à l’extérieur des murs. Outre le problème pratique, l’absence de fontaine au cœur de la ville pose un souci de sécurité : les rues sont étroites, les maisons encore bien souvent de bois et de torchis et le risque d’incendie est permanent.

Les consuls de la ville s’accordent donc à penser, au milieu du XVIIIe siècle, que le rétablissement d’une fontaine dans la cité devient une nécessité. Pour la construction de cette fontaine, les habitants de Villefranche acceptent d’ailleurs la création d’une taxe supplémentaire.

Celle qui orne la place centrale aujourd’hui date donc de cette époque.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Françoise Auricoste (1992). La bastide de Villefranche-du-Périgord, RIS, BibTeX.

Bernadette Darchen (1988). Fontaines sacrées du Périgord ou la mémoire des hommes, RIS, BibTeX.

James Bentley (1996). les plus beaux villages du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite