Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Festalemps

Festalemps

La commune de Festalemps, au nord-est du Pays de Saint-Aulaye se situe dans la vallée de la Rizonne au sein de la région forestière périgourdine de la Double. Elle conserve sur son territoire des vestiges remontant à l’époque préhistorique.

Festalemps est l’une des rares communes du ribéracois dont le socle rocheux soit exclusivement constitué par un calcaire maestrichien du crétacé supérieur.

Des fouilles réalisées au début du XXe siècle, dans cette région et plus précisément dans l’enceinte fossoyée du bois du Fau, ont révélé la présence de vestiges préhistoriques. On a ainsi mis à jour, un grand polissoir datant de 2500 à 3000 av. J.C(aujourd’hui conservé au musée du Périgord de Périgueux) ainsi qu’un atelier de peinture.

Situé sur la route menant aux Pyrénées et en Espagne, le village se trouve sur un axe gallo-romain important et on a pu retrouver quelques vestiges datant de cette époque sur le territoire.

Mentionné pour la première fois au XIIIe siècle, il semble que des foyers se sont installés bien avant, comme le laisse entendre la présence de l’église Saint-Martin, édifiée dans le premier quart du XIIe siècle.

Le Moyen Âge est une période de grands troubles pour le village qui se trouve pris dans les affres de la guerre de Cent Ans, opposant le royaume de France à celui de l’Angleterre. Puis au XVIe siècle, il est de nouveau confronté à des affrontements, ceux de la guerre de Cent Ans, opposant catholiques et protestants.

Le règne d’Henri IV marque la fin des conflits, ce dernier aurait d’ailleurs séjourné à Festalemps, certainement au château de la Borde, construit par les seigneurs de Joumard, au XVe ou XVIe siècle et dont on peut voir aujourd’hui encore les traces de constructions.

On atteste la présence d’un moulin dès 1779, édifié pour les habitants du village par les seigneurs de Vanxains. L’actuel édifice date de 1878. Alimenté par l’énergie hydraulique de la Rizonne, affluent de la Dronne, l’édifice sert dans un premier temps à la production de farine et d’huile, puis il sert à l’activité laitière puis est réaffecté au XXe siècle en scierie.

Aujourd’hui la commune rurale de Festalemps se spécialise dans l’élevage, la culture de céréales et la viticulture.


Commune

  • Nom des habitants : Festalinois, Festalinoises
  • Superficie : 1227 hectares
  • Population : 243 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Rizonne

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village apparaît au XIIIe siècle sous la forme Festelensis, puis devient en 1382 Festelenxs et Festelens en 1512. Ce mot provient d’un nom propre d’origine germanique, Fastila .


Informations pratiques

Mairie de Festalemps : 05.53.91.28.56

Office de tourisme du Pays de Saint-Aulaye en Périgord : 05.53.90.63.74 / Site Internet : ot-saintaulaye.visite.org


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite