Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Bergerac > Faubourg de la Madeleine

Faubourg de la Madeleine

Dès le début du XIIIe siècle, un ensemble d’habitats regroupés autour d’une chapelle dédiée à sainte Madeleine forme une nouvelle paroisse et constitue un faubourg de Bergerac. Situé au débouché d’un pont, le faubourg de la Madeleine est à l’origine un quartier populaire très vivant.

Le développement du faubourg s’appuie sur les plages de graviers favorisant les manœuvres de chargement et déchargement sur la rive gauche, face à la ville qui ne dispose alors d’aucun quai.

En 1530, le bourg de la Madeleine est rattaché à la ville. Ce quartier actif et populaire est tenté par l’autonomie, mais la construction du pont, en 1825, modifie l’urbanisation du quartier. On voit notamment la création de la place de la Madeleine, dotée d’une fontaine « aux saumons ».

Une nouvelle église est érigée en 1843, qui comporte une façade ornée de quatre colonnes doriennes surmontées d’un fronton corinthien, et un clocher en belvédère abritant trois cloches.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Dessins de Jean-Louis Leclair, Textes de Jean-Philippe Brial Fontelive (2006). Bergerac de plume en plume. Parcours libre et chemins croisés, RIS, BibTeX.

Yves Korbendau (2006). Bergerac, patrimoine et histoire, RIS, BibTeX.


Partager cette visite