Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Thiviers > Famille Theulier

Famille Theulier

Cette famille est mentionnée dans les archives de Thiviers dès le XVIe siècle. Elle est l’une des plus influentes de la localité.

Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que la lecture des registres paroissiaux révèle une partie de la généalogie des Theulier. En 1730, le mariage de François Theulier et de Magdeleine Chateau donne naissance à Jean Theulier. Ce dernier épouse Marie Deulage en 1760 qui accouche, en 1766, d’un autre Jean. Il se marie avec Jeanne Grolhier dont il a quatre enfants, Pauline, Jacques, Lorenzo et Pierre-Jules.

Jean Theulier (1766-1818) est à l’origine de la commercialisation de la pommade ophtalmique de la veuve Farnier. Il hérite de cette formule à la mort de sa grand-tante Gabrielle Theulier, épouse de Dominique Farnier.

En 1792, il se voit confier la fonction de maire de Thiviers. Le château Theulier, situé dans un vaste parc, abrite d’ailleurs actuellement les locaux de la mairie.

Jacques Theulier (1793-1878), le fils de Jean, est ensuite le chef de la famille pendant cinquante ans. Il donne son essor à la commercialisation de la pommade. Il fait également don à la commune des terrains nécessaires aux constructions des écoles communales.

Lorenzo Theulier (1798-1870) est, quant à lui, juge de la paix du canton de Thiviers et membre du Conseil général de Dordogne. Il s’intéresse surtout aux questions agricoles. C’est grâce à son influence que Thiviers est compris dans le tracé de la ligne ferroviaire Paris-Agen. En 1860, il crée la société de secours mutuel de Thiviers.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

J. R. Bernard (1991). Reflets de Thiviers-en-Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite