Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Eyzerac

Eyzerac

Situé sur la route menant de Thiviers à Corgnac, au bord du ruisseau du Favar qui se jette dans l’Isle, Eyzerac est occupé dès le Néolithique, puis à l’époque gallo-romaine.

Nous ne possédons pas de documents sur l’histoire de la commune avant le XVIIe siècle. À cette époque, le village compte 675 habitants, population qui demeure stable jusqu’au XIXe siècle.

L’activité du bourg se caractérise alors par la production de la chaux. En effet, Eyzérac est le principal site de production local et compte trois des six fours recensés dans les environs de Thiviers.

Au XIXe siècle, à la suite des lois Jules Ferry, Eyzerac se dote d’une mairie-école, bâtiment unique assurant les deux fonctions et constituant une mesure d’économie indispensable pour les communes de petite taille.

Représentatifs des tendances du XIXe siècle, les mairies-écoles se caractérisent par une architecture et une décoration sobres, et une façade symétrique. Aujourd’hui, 202 mairies occupent encore une « mairie-école Jules Ferry ».


Commune

  • Nom des habitants : Eyzéracois, Eyzéracoises
  • Superficie : 1103 hectares
  • Population : 501 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Favar

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune, qui s’écrivait au XIIIe siècle Azeracum, dérive du nom de personne gallo-romain Acer suivi du suffixe - acum .


Informations pratiques

Mairie d’Eyzerac : 05.53.55.08.72

Office de tourisme de Thiviers : 05.53.55.12.50


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

R. Besse, B. Durand, J.-P. Rudeaud (2001). Thiviers et son canton, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite