Accueil > Gironde > Bordelais > Eysines

Eysines

Exploitant une situation géologique favorable, Eysines connait un habitat continu depuis la Préhistoire. La ville est depuis réputée pour son vin ainsi que par son climat proche de Bordeaux.

Le terroir d’Eysines, en partie constitué de sols limoneux et sableux bien arrosés, est cultivé et peuplé depuis les premiers âges. Une hallebarde de l’âge du bronze moyen retrouvée au lieu-dit Les Gleyzes en témoigne. Du XIe au XIIIe siècles, sous l’impulsion du chapitre Saint-Seurin de Bordeaux et des templiers, la forêt recule devant la vigne.

Le village se développe, naturellement à proximité des sources, aux carrefours des chemins dont l’ancienne voie romaine appelée la levada traduit par « levée de terre ». La production maraîchère commence au Moyen Âge. Elle alimente alors Bordeaux. En 1295, la paroisse est incluse dans la banlieue de Bordeaux et l’aristocratie bordelaise y installe de nombreuses résidences secondaires.

Au XVIIIe siècle, les terres consacrées aux vignes s’étendent massivement au détriment des labours. Les vins rouges sont issus essentiellement de deux gros producteurs : le château Lescombes et du Bois-Grammont. Cependant, au XIXe siècle, les maladies de la vigne favorisent l’essor de l’activité maraîchère et de la culture de la pomme de terre apparue pendant la Révolution.

Le drainage des marais permet d’étendre la superficie des jardins et jusque dans les années 1930, la population vit principalement des revenus de la terre : agriculteurs, vanniers, forgerons fabriquant les outils pour les maraîchers, maréchaux-ferrants ou tonneliers…On introduit dans les jardins de nouvelles cultures : haricots verts, petits pois primeurs, asperges et artichauts. Dans la zone inondable du marais, la tradition maraîchère se perpétue. Les espaces verts couvrent 72 hectares, parmi lesquels un potager pédagogique et des jardins familiaux.

Il faut attendre les années 1970 pour que l’urbanisation d’Eysines s’accélère, troquant ses terres en friches contre des ensembles immobiliers.

Eysines intégrée à la Communauté urbaine de Bordeaux accueille aujourd’hui plus de 500 entreprises pour une population de 20 000 habitants.


Commune

  • Code postal : 33162
  • Nom des habitants : Eysinais, Eysinaises
  • Superficie : 1201 hectares
  • Population : 19279 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    du gascon eyzine qui désigne les communaux, propriété d’un seigneur, mais où les villageois disposent d’un droit d’usage comme le pacage ou la récolte du bois de chauffage.

    la main de justice rappelle que la justice était rendue sous l’Ancien Régime par un jurat de Bordeaux, l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem présent autrefois au Vigean est représenté par la croix de Malte, la figure ondulée symbolise la Jalle, le rameau de vigne avec la tige fleurie de pomme de terre étant un résumé de l’histoire agricole de la commune, viticole jusqu’au XIXe siècle puis vouée aux cultures maraîchères, et l’enseigne au léopard et à la fleur de lis rappelle la domination successive des rois d’Angleterre et de France sur l’Aquitaine.


Informations pratiques

Mairie d’Eysines

Hôtel de ville

33 327 EYSINES Cedex

T : 05 56 16 18 00

F : 05 56 57 52 64


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite