Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Eyliac

Eyliac

La commune d’Eyliac bénéficie de la présence de nombreux châteaux et manoirs sur son territoire, ce qui constitue un réel attrait touristique.

La première occupation de la commune d’Eyliac semble remonter à la Préhistoire, ce qu’attestent certains vestiges archéologiques. Ce territoire situé entre la vallée de l’Auvézère et du Manoire est propice à l’implantation humaine. On relève également quelques traces d’une occupation à l’époque gallo-romaine.

Eyliac semble se développer à partir du Moyen Âge, en effet, une église y est bâtie au XIIIe siècle. Comme l’ensemble du Périgord, cette commune subit alors les conséquences de la guerre de Cent Ans, qui s’étend de 1337 à 1453. La nef de l’église est d’ailleurs reconstruite au XVe siècle, ce qui peut s’expliquer par une possible destruction au cours des conflits. Plus tard, le bourg subit également les heurts des guerres de Religion et de la Fronde, mouvement d’opposition à l’autorité royale qui s’achève en 1652. Elle essuie également de nombreuses épidémies de peste, qui déciment la population entre 1522 et 1528.

Cependant, Eyliac continue de prospérer. Le grand nombre de châteaux et manoirs édifiés sur ses terres entre les XVIe et XVIIIe siècles en témoignent. Ainsi, le manoir de la Roquette Haute ou le château de la Chalupie datent de cette époque. Ce dernier est connu pour avoir accueilli en ses murs l’écrivain Lagrange-Chancel au XVIIIe siècle.

Aujourd’hui, l’économie d’Eyliac est essentiellement tournée vers la culture fruitière : pommes, fraises, noyers et poiriers. De plus, grâce à ses chambres d’hôtes, la commune est parvenue à développer une activité touristique dynamique.


Commune

  • Nom des habitants : Eyliacois, Eyliacoises
  • Superficie : 2274 hectares
  • Population : 640 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Manoire

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom d’Eyliac est cité pour la première fois grâce à son église. Il est issu d’un nom propre gallo-romain Ilius . Au XIIIe siècle, le nom relevé est Ilhacum, qui donne Ylhac au XIVe siècle. La graphie Elyac apparaît au XVIIIe siècle.


Informations pratiques

Mairie d’Eyliac : 05.53.07.56.08

Office de tourisme de Périgueux : 05.53.53.10.63


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux en Périgord, RIS, BibTeX.

Bernard Lachaise (2000). Histoire du Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite