Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Excideuil

Excideuil

Excideuil est une commune dynamique possédant un patrimoine exceptionnel qu’elle sait à la fois préserver et mettre en valeur. Le site naturel d’Excideuil est inscrit Monument Historique et depuis 1997 une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager a été mise en application. Le bourg Saint Thomas, situé au coeur de cette cité médiévale, les remparts, le château, l’église, et les hôtels du XVIIe et du XVIIIe siècles témoignent de la riche histoire d’Excideuil.

Le site d’Excideuil, situé à 35km de Périgueux, est occupé dès le Préhistoire ainsi qu’à l’époque gallo-romaine. Le bourg d’Excideuil s’est constitué autour d’un monastère fondé au Xe siècle à flanc de coteau.

Dès 1096, la seigneurie d’Excideuil, qui comprend soixante paroisses et s’étend jusqu’à Lubersac, appartient aux vicomtes de Limoges, possesseurs du château. Au XIIe siècle, Excideuil est entourée d’une enceinte et bénéficie ainsi de privilèges accordés par les vicomtes de Limoges et confirmés tour à tour par les rois de France et les monarques d’Angleterre.

Pendant la guerre de Cent Ans, les Anglais occupent la ville et l’incendient. Dépeuplée, la ville d’Excideuil se relève tandis que la paroisse forme une commanderie en 1408. En 1613, Excideuil est érigé en marquisat par Louis XIII en faveur de Daniel de Talleyrand, prince de Chalais, chevalier des ordres du roi. La seigneurie reste entre les mains de la famille de Talleyrand jusqu’en 1789.

Plusieurs facteurs ont fait d’Excideuil une petite métropole régionale : la présence de la forteresse voisine des vicomtes de Limoges, l’activité économique avec les forges, enfin le dynamisme de la vie culturelle lors du séjour des vicomtes de Limoges avec la présence du troubadour Gérault de Borneilh.

Aujourd’hui Excideuil allie modernité et tradition offrant un ensemble urbain homogène allant de la période romane jusqu’au XIXème siècle. Plusieurs circuits permettent de découvrir les richesses de la ville.


Commune

  • Nom des habitants : Excideuillais, Excideuillaises
  • Superficie : 502 hectares
  • Population : 1348 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Loue

  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine du nom Excideuil a donné lieu à diverses hypothèses.

    Pour certains, il viendrait du nom de la déesse égyptienne Isis , dont le culte passa en Grèce puis à Rome, donnant en étymologie grecque Isis dolium , « le tonneau d’Isis », par allusion à la culture de la vigne et à la déesse des vendanges. En effet, Excideuil serait le premier territoire à la sortie du Limousin où la vigne aurait été cultivée, les Grecs apportant les premiers ceps.

    Pour d’autres, il serait issu d’une racine celtique voulant dire « ville des eaux » ou d’une racine différente évoquant une région riche en fer puisqu’on y trouve d’anciennes forges gauloises. Selon les toponymistes, il pourrait s’agir d’un nom gaulois, Excito , ou latin, exitus , c’est-à-dire « chemin de sortie », suivi du gaulois ialo , « clairière, champ », aboutissant à la finale - euil . Le blason d’Excideuil est de gueules à une tour ou château d’argent, maçonné de sable.


Informations pratiques

Mairie d’Excideuil : 05.53.55.31.05

http://www.excideuil.fr

Office du tourisme :09.52.68.95.56

http://hautperigord.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Abbé Farnier Autour de l’abbaye de Ligueux, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite