Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Hautefort > Eugène Le Roy

Eugène Le Roy

Né à Hautefort, l’écrivain français Eugène Le Roy est l’auteur du célèbre roman Jacquou le Croquant . L’une des rues principales de son village natal porte aujourd’hui son nom.

Fils d’un couple de domestiques, Eugène Le Roy naît en 1836 au château de Hautefort. Contraints par leur travail, ses parents le placent en nourrice chez une paysanne des environs. Entre 1841 et 1847, il est scolarisé à l’école rurale de Hautefort. Puis, quelques années plus tard, il travaille comme commis épicier à Paris, où il fréquente des partisans socialistes.

En 1860, reçu au concours des contributions directes, il devient aide-percepteur à Périgueux. Il épouse en 1877 Marie Peyronnet, la mère de son fils, âgé de 3 ans. La même année, il est révoqué par le gouvernement de Mac-Mahon, comme de nombreux autres fonctionnaires républicains. Il se consacre alors à l’écriture.

Initié à la Franc-Maçonnerie en 1878, il écrit de nombreux articles républicains et anticléricaux dans les journaux locaux. Sa première œuvre romanesque, Le Moulin du Frau , publiée en 1891, est très engagée politiquement. De 1891 à 1901, il rédige Études critiques sur le Christianisme , un pamphlet anticlérical sans concession.

Puis il se met à l’écriture de nombreux romans, en particulier le célèbre Jacquou le Croquant . À l’âge de 66 ans, Eugène Le Roy prend sa retraite à Montignac où il meurt en 1907.

Hautefort vient de célébrer les 100 ans de la disparition d’Eugène Le Roy.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Thibaud (2007). L’Auvézère et la Loue, RIS, BibTeX.


Partager cette visite