Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Jumilhac-le-Grand > Eugène Le Roy

Eugène Le Roy

Eugène Le Roy, auteur de Jacquou le Croquant exerce ses fonctions dans l’administration des Contributions à Jumilhac entre 1872 et 1873.

En 1877, l’écrivain se marie dans la commune avec la postière Marie Peyronnet. L’union, uniquement civile, fait scandale.

Eugène Le Roy s’inspire de l’histoire de Jumilhac dans son œuvre Le Moulin du Frau , première œuvre d’importance de l’auteur. Le récit, dense, utilise un vocabulaire empreint d’occitan et a valeur de documentaire sur le monde périgourdin de l’époque.

Le roman, à l’allure de manifeste politique, social et humain, raconte la vie d’Hélie Nogaret, meunier dans la deuxième moitié du XIXe siècle, au moulin du Frau, village de la commune dont il ne subsiste aujourd’hui qu’une petite masure.

La maison de l’écrivain est toujours visible, au coin, de la place du château, sur laquelle une plaque commémorative est apposée lors de la Félibrée, c’est-à-dire, la fête populaire et association de défense de la culture occitane, de 1933.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Ortega (2007). “Eugène Le Roy à Jumilhac”, in Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord, tome CXXXIV, RIS, BibTeX.


Partager cette visite