Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Estigarde

Estigarde

Le riche patrimoine naturel de la commune d’Estigarde, partagé entre la forêt, les terres cultivables et les étangs, est certainement la raison qui a amené, à l’origine, l’installation du village.

Il n’y a aucune trace d’installation préhistorique ou antique sur la commune d’Estigarde mais nous savons que l’ordre des Clarisses du Frêche y possède un fief important au Moyen Âge. Estigarde se trouve également sur le chemin des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle et la commune possède une église, située un peu à l’écart du bourg.

Le Moyen Âge et le début de la période moderne sont certainement marqués par les affrontements franco-anglais puis par les guerres de Religion. En effet, Le Gabardan se situe entre les possessions françaises et celles de la dynastie princière des Plantagenêt lors de la guerre de Cent Ans. Une fois celle-ci terminée, c’est la lutte entre Catholiques et Protestants qui vient agiter cette région, jusqu’aux XVIe et XVIIe siècles.

Le XIXe siècle est marqué par l’introduction de la culture du pin et le gemmage. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, l’exploitation des pins est la principale source de revenus de la commune. Les grands incendies forestiers de 1945 et 1949 poussent ensuite les habitants vers l’agriculture et ils abandonnent peu à peu le gemmage.

Dans les années 1950, les surfaces cultivables doublent grâce à l’assainissement de marais. La culture du maïs prend alors le pas sur les autres.

Aujourd’hui, l’activité agricole, centrée autour du maïs, des asperges et l’élevage des oies et des canards, est la principale ressource économique d’Estigarde.


Commune

  • Nom des habitants : Estigardais, Estigardaises
  • Superficie : 2965 hectares
  • Population : 74 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Suivant différentes sources, Estigarde signifierait "poste de garde en hauteur" ou surplombant un ruisseau.


Informations pratiques

Mairie d’Estigarde : 05.58.44.87.84

Office du tourisme de Gabarret : 05.58.44.35.77


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Eglise Saint-Laurent

    Très à l’écart du bourg d’Estigarde, isolée entre les champs et la forêt, s’élève l’église Saint-Laurent construite à la fin du XIXe siècle.
    L’église (...)

    Landes - Estigarde
  • Mairie-école d’Estigarde

    L’école et la mairie de la commune d’Estigarde sont construites après la Première Guerre mondiale, en 1919. Situées en bord de la Nationale 133, le (...)

    Landes - Estigarde
  • Monument aux morts d’Estigarde

    Après la Première Guerre mondiale, la plupart des communes landaises se dotent de monuments commémoratifs, appelés les "monuments civiques". La (...)

    Landes - Estigarde

Partager cette visite