Accueil > Landes > Adour Chalosse > Estibeaux

Estibeaux

La commune d’Estibeaux est un lieu de passage aussi bien pour les Romains, qui y construisent une route, que pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle qui, au XIIIe siècle, y trouvent un hôpital.

Estibeaux est occupée dès le Néolithique, comme en atteste la découverte de silex. La commune passe ensuite sous la domination romaine, période pendant laquelle elle porte le nom de Tastoa. Traversée par une voie romaine, elle offre un large panorama sur la région.

Au Moyen Âge, la commune est fréquentée par les pèlerins allant à Saint-Jacques-de-Compostelle. En effet, elle abrite un hôpital qui leur est dédié. C’est dans ce contexte que le village est mentionné pour la première fois sous le nom d’Estibeaux, en 1231.

La commune a également une importance administrative. Ainsi, deux caveries, domaines les plus importants après les baronnies, y sont installées. Par ailleurs, en 1641, elle dépend de la prévôté royale de Dax, acquérant ainsi quelques droits domaniaux auprès de Louis XIII.

À la fin du XVIIIe siècle, l’ancienne église Saint-Martin est détruite du fait de sa dangerosité. Une nouvelle église paroissiale est construite en 1847.

Fait rare dans les paysages de la Chalosse, une partie des terres d’Estibaux sont plantées de pins en 1890 suite au reboisement par enrésinement décidé dans les Landes. Des activités se développent autour de cette culture.

Aujourd’hui, l’économie d’Estibeaux repose sur la culture du maïs, ainsi que sur ses pignades et ses vergers.


Commune

  • Nom des habitants : Estibaussais, Estibaussaises
  • Superficie : 1672 hectares
  • Population : 502 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom d’Estibeaux découle des pâturages estivaux, soit du gascon estibaus qui signifie « lieu d’estivage », soit de l’occitan estibal qui signifie « jachère ».


Informations pratiques

Mairie d’Estibeaux : 05.58.98.01.75

Office de tourisme de Habas : 05.58.98.04.56

Office de tourisme de Pouillon : 05.58.98.38.93


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Béatrice Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite