Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Espiute

Espiute

La commune d’Espiute est située sur un plateau dominant la rive droite du gave de Mauléon.

Au Moyen Âge, le village d’Espiute accueille 5 domengers. Ces " chevaliers non armés " sont assez nombreux par rapport à la quantité de foyers : 17. Les seigneurs chevaliers d’Espiute viennent prêter serment de fidélité à Gaston Fébus. Aussi, les nobles de la seigneurie d’Espiute ont-ils droit d’entrer aux États de Béarn jusqu’au XVIIIe siècle.

On relève également à cette époque, la présence d’un curé et d’un hôpital hospice dans le bourg. Ce dernier accueille les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Comme de nombreux bourgs du Béarn au XVIe siècle, Espiute détient ses histoires de sorcières. En effet, en février 1593, sous Henri IV, quatre femmes d’Espiute, Marquesine de Noguees, Guirautine de Claverie, Johanine de Crestiaa et Cathaline Detchart sont arrêtées pour crimes de sorcellerie. Elles sont détenues dans les prisons du château de Sauveterre.


Commune

  • Superficie : 409 hectares
  • Population : 97 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Saison

  • Origine du nom et description du blason :

    L’étymologie d’Espiute peut provenir soit du basque ezpil (« la prairie »), pour désigner un lieu de prairies, hypothèse la plus probable, soit du gascon espiut (« l’épieu », « le poteau ») qui indiquerait plutôt un lieu protégé par une palissade.


Informations pratiques

Mairie d’Espiute : 05.59.38.59.73

Office de tourisme de Sauveterre-de-Béarn : 05.59.38.32.86 ou 05.59.38.32.86

http://www.bearn-gaves.com/spip/rubrique.php3?id_rubrique=41


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite