Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Escource

Escource

La commune d’Escource remonte très certainement au XIVe siècle. C’est dans une lettre d’Édouard Ier, roi d’Angleterre, datant du 19 octobre 1304, que l’on fait référence à la ville, portant le nom d’« Eskourse » à cette époque. Petite ville tranquille, longtemps son économie se base principalement sur l’activité des résiniers.

Escource est longtemps un gîte pour les pèlerins sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle au Moyen Age.

En 1662 et en 1663, deux arrêts de Bordeaux mentionnent le droit de perprise pour ses habitants, et permettent ainsi aux paysans de défricher et cultiver des terres restées vacantes.

Durant le XIXe siècle, la commune vend 1 000 hectares de son territoire à Napoléon III, au profit du nouveau domaine de Solférino. C’est également durant le même siècle, en 1823, qu’est établi dans la ville le télégraphe Chappe, premier système de télécommunication inventé par Claude Chappe, qui communique avec les villes de Laharie et Labouheyre.

Enfin, la commune compte au XXe siècle une trentaine de résiniers, métier très répandu dans cette région des Landes. On y trouve aussi deux usines, dont la première se spécialise dans la fabrication des ruches d’abeilles et des niches à chien. La deuxième, la Société Escobois, filiale de Papeteries de Gascogne, est spécialisée dans la fabrication des parquets, lambris et palettes.

La commune d’Escource est entièrement traversée d’est en ouest par un ruisseau éponyme. De nos jours, on ne trouve plus de résiniers, même si le gemmage des pins se pratique encore par tradition, et selon des lois bien strictes.

Galerie photo

Mairie d'Escource Bureau de poste d'Escource Église Saint-Martin-et-Saint-Roch à Escource Escource

Commune

  • Nom des habitants : Escourçois, Escourçoises
  • Superficie : 9892 hectares
  • Population : 606 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    L’Escource

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune est un dérivé d’ escourre signifiant « écoulement d’eau » en gascon.


Informations pratiques

Mairie d’Escource : 05.58.04.20.06

Office du tourisme de Mont-de-Marsan : 05.58.05.87.37


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début de XXe siècle, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite