Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Pazayac > Église Saint-Blaise > Enfeu de l’église Saint-Blaise

Enfeu de l’église Saint-Blaise

L’église Saint-Blaise de Pazayac abrite un enfeu, c’est-à-dire une niche pratiquée dans le mur et destinée à abriter une sépulture.

Jusqu’au XVIe siècle, il était possible d’enterrer les morts dans les églises. Cependant, ce privilège était réservé aux curés, aux protecteurs de la paroisse, aux membres de la Fabrique et à ceux qui en avaient les moyens.

Pour les autres, l’idée de se rapprocher des murs consacrés ou bénits de la maison de Dieu est dominante. Ils se placent alors contre les murs de l’église, sous les gargouilles ou gouttières, car ils sont persuadés que la pluie qui ruisselle des toitures est comme une eau bénite.

C’est ainsi que des niches apparaissent peu à peu dans les murs des édifices religieux. Elles sont baptisées enfeus, du latin infodera , qui signifie « creusé dedans ». Au Moyen Âge, elles sont aussi appelées arcosolia et relèvent du droit féodal.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède (2002). Vieilles églises et chapelles oubliées du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite