Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Terrasson-Lavilledieu > Église abbatiale Saint-Sour > Enfeu de l’église abbatiale Saint-Sour

Enfeu de l’église abbatiale Saint-Sour

La commune de Terrasson conserve plusieurs enfeus, témoignages d’anciens rites funéraires. L’enfeu de l’abbatiale Saint-Sour est particulièrement intéressant.

Au cours des siècles passés, certaines personnes choisissent de se faire inhumer dans des niches creusées dans les murs des églises, faute d’avoir les moyens de se faire enterrer dans les édifices eux-mêmes. Ces niches sont baptisées enfeus, mot qui provient du latin infodera , qui signifie creusé dedans.

L’enfeu de l’abbatiale Saint-Sour présente la particularité d’être doté d’un gisant. Il s’agit peut-être de l’abbé Bertrand de Rouffignac, car les pieds du gisant sont appuyés sur un lion, qui est présent dans les armes de Rouffignac. Si tel est le cas, ce gisant pourrait dater du XVIe siècle. Toutefois, il semble que le lion soit souvent représenté aux pieds des gisants. Cet élément n’est donc peut-être pas suffisant pour déterminer l’identité du défunt.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède (2002). Le Périgord des églises et chapelles oubliées, RIS, BibTeX.

René Larivière (1994). L’église et l’abbaye de Saint-Sour à Terrasson, RIS, BibTeX.


Partager cette visite