Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Sencenac-Puy-de-Fourches > Église Saint-Symphorien

Église Saint-Symphorien

Construite au XIIe siècle, l’église Saint-Symphorien de Sencenac dépend en 1216 de l’abbaye de Chancelade, avant de passer au XVIe siècle aux mains des évêques de Périgueux.

De plan allongé, l’édifice ne comprend qu’une seule nef ouvrant sur un chœur semi-circulaire. Cependant, les vestiges de deux piliers semblent indiquer que l’église est à l’origine pourvue d’un transept.

Le chœur présente encore deux petites colonnes romanes tronquées et noyées dans le mur est. L’église abrite les dépouilles de quelques personnalités de Sencenac, comme Anne Salleton, la veuve de Jean de Charron, conseiller magistral au Présidial, morte à Sencenac à la fin du XVIIe siècle.

Malgré la réunion des deux villages de Sencenac et Puy-de-Fourche au XIXe siècle, les deux églises paroissiales sont conservées.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Sencenac-Puy-de-Fourches : 05.53.46.34.18


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Abbé Farnier Autour de l’abbaye de Ligueux, RIS, BibTeX.


Partager cette visite