Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Journiac > Église Saint-Saturnin

Église Saint-Saturnin

L’église de Journiac se situe dans le bourg, à proximité du ruisseau. Bâtie dans une période de paix, elle est ensuite aménagée pour résister aux différents assauts qu’elle devra subir au cours des siècles suivants.

La construction de cette église remonte à la fin du XIe siècle ou au début du XIIe siècle. C’est une époque de paix civile seulement troublée par les querelles des seigneurs de la région.

Cependant, le mariage d’Aliénor d’Aquitaine et d’Henri II en 1154 marque le début de conflits plus graves. Afin de se protéger, les villageois de la région fortifient leurs églises, qui constituent souvent le seul lieu pouvant les accueillir en cas d’attaque. C’est le cas à Journiac, où la fortification de l’édifice religieux passe notamment par des murs très épais. Les meurtrières remplacent les baies et une chambre de défense est installée en hauteur. On y accède par un escalier étroit.

L’incendie de l’église au cours de cette époque mouvementée témoigne de la violence des affrontements et de la dureté des représailles menées par le camp ennemi. En effet, la châtellenie de Limeuil, à laquelle appartient la paroisse de Journiac, passe sous domination anglaise en 1264.

Malgré de nombreuses vicissitudes dues aux évènements violents qui marquent l’histoire du Périgord, l’église de Journiac est toujours debout. Par ailleurs, un morceau de colonne appartenant peut-être à l’époque gallo-romaine a été trouvé lors de l’aménagement de la place de l’Église.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Journiac : 05.53.03.23.80


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Marc Blancpain (1984). Périgord, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Portail de l’église Saint-Saturnin

    Le portail de l’église Saint-Saturnin de Journiac est orné de sculptures faisant référence au style classique en vogue au XVIIe siècle.
    La porte est (...)

    Dordogne - Journiac

Partager cette visite