Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Michel-de-Villadeix > Église Saint-Michel

Église Saint-Michel

L’église de Saint-Michel-de-Villadeix, connait de nombreux remaniements au cours du XIXe siècle. Loin de dénaturer l’édifice, ils ont permis de conserver son aspect originel.

Le Périgord vit une période de calme relatif au cours des XIe et XIIe siècles, favorable à la construction des églises romanes, comme celle de Saint-Michel-de-Villadeix. Il semble que cet édifice soit construit sur une ancienne motte féodale qui commandait la voie romaine entre Périgueux et Vergt.

Cette église dédiée à saint Michel présente un plan très simple. Elle comporte deux nefs du XIIe siècle, qui sont restaurées au XIXe siècle. Des contreforts extérieurs et des pilastres intérieurs maintiennent les murs relativement minces. C’est là une technique typique dans la région, car le procédé est économique.

Comme souvent dans le Périgord, l’église Saint-Michel subi d’importants remaniements dans le cours du XIXe siècle, conséquences des dégâts causés dans les églises par la Révolution française. Le 31 mai 1885, le conseil municipal demande au préfet de trouver les fonds pour réparer la sacristie en ruine.

Puis, en mai 1889, le clocher risque de s’effondrer. Une souscription est alors lancée auprès des habitants et une somme de 472 francs est prélevée sur le budget. Deux ans plus tard, le nouveau clocher est achevé, c’est celui que l’on voit aujourd’hui. Il est de plan carré et situé au-dessus de l’entrée. Chacun de ses côtés est percé de baies ornées de voussures retombant sur des colonnettes et son toit est surmonté d’une croix.

Une fontaine dite miraculeuse jaillissait derrière l’église Saint-Michel et était censée guérir les enfants malades, mais elle s’est tarie au début du XXe siècle.


Patrimoine


Informations pratiques

Renseignements auprès de la Mairie : 05 53 54 77 00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Jean Secret (1968). Périgord roman, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


Partager cette visite