Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Mayme-de-Pereyrol > Église Saint-Maxime (ou Saint-Mayme)

Église Saint-Maxime (ou Saint-Mayme)

L’église paroissiale de Saint-Mayme-de-Pereyrol est dédiée à saint Maxime, abbé de Chinon. C’est un édifice de style roman construit pour résister à l’ennemi.

La construction de l’église remonte au IXe siècle, mais des affrontements violents dans la région provoquent sa destruction au Xe siècle. Elle est remise en état au cours du siècle suivant et dotée d’un haut clocher-mur.

L’église Saint-Maxime subit ensuite des remaniements au cours du XVe siècle, afin de pouvoir servir de refuge aux habitants et de place forte en cas d’attaques ennemies. La région connaît en effet une histoire ponctuée de guerres. Dans ce contexte difficile, de nombreuses paroisses dotent leurs églises d’éléments défensifs comme c’est le cas à Saint-Mayme-de-Pereyrol. De nouvelles modifications sont encore apportées au XVIIe siècle afin de consolider le bâtiment.

L’église Saint-Maxime est sobre, le toit de sa nef est presque plat et aucun décor ni aucune sculpture n’ornent la façade ou les murs. D’autre part, le portail en plein cintre est seulement surmonté d’une archivolte.

L’ensemble de l’église Saint-Maxime de Saint-Mayme-de-Pereyrol fait penser à une forteresse en raison de son architecture très défensive.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Saint-Mayme-de-Pereyrol : 05.53.54.76.33


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Site de la communauté de communes du Pays Vernois, RIS, BibTeX.

Sous la direction de Dominique Audrerie (1994). Vieilles Églises en Périgord, RIS, BibTeX.

Thierry Hourlier (1997). Les Églises fortifiées de Dordogne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Clocher fortifié de l’église Saint-Maxime

    Le clocher fortifié de l’église Saint-Maxime, à Saint-Mayme-de-Pereyrol, offre toutes les caractéristiques du clocher-mur à vocation défensive.
    Les (...)

    Dordogne - Saint-Mayme-de-Pereyrol

Partager cette visite