Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Festalemps > Église Saint-Martin

Église Saint-Martin

L’église de Festalemps, placée sous la protection de deux saints patrons, saint Martin et saint Roch, est érigée dans la première moitié du XIIe siècle.

De plan rectangulaire, l’édifice se compose d’une nef de trois travées inégales, d’un avant-chœur voûté d’une coupole et surmonté d’un clocher, suivi d’un chœur à abside semi-circulaire. L’église est fortifiée pendant la guerre de Cent Ans (1337-1453), probablement au XIVe siècle. L’abside est alors rehaussée d’un bahut défensif crénelé qui communique avec le clocher par une chambre servant de refuge et de poste de guet. De nombreux édifices religieux se dotent à cette époque d’éléments défensifs afin de pouvoir accueillir la population durant les périodes de troubles.

La façade occidentale datant du XVe siècle est fortement remaniée entre 1876 et 1878, tout comme la nef et le pied de l’abside.

L’intérieur de l’édifice abrite un remarquable maître-autel datant du XVIIe siècle, ainsi que deux statues en bois polychrome de la fin du XVIIe siècle représentant saint Martin, évêque de Tours et saint Bruno. Lors de la restauration de 1993-1994, quatre peintures murales cachées depuis des siècles ont été mises à jour.

Actuellement, l’église abrite dix statues dont deux du XVIIe siècle ; sept vitraux restaurés en 2001 ; un chemin de croix du XIXe siècle ; un ciboire en argent du XIXe siècle ainsi qu’un lustre de la même époque ; enfin un missel de 1777.

L’église de Festalemps est inscrite à l’Inventaire des Monuments historiques depuis le 17 décembre 1947.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Festalemps : 05.53.91.28.56


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Thierry Hourlier (1997). Les Églises fortifiées de Dordogne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite