Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Fanlac > Église Saint-Jean-Baptiste

Église Saint-Jean-Baptiste

Dédiée à saint Jean Baptiste, l’église paroissiale de Fanlac est bâtie au XIIe siècle. Sa façade date quant à elle du XVIIIe siècle.

Cette église romane est à nef unique. Elle est étroite, mais relativement élevée. Elle présente d’ailleurs en façade un haut clocher-mur, comme c’est le cas de plus de deux cents églises du Périgord.

Devant l’église Saint-Jean-Baptiste, une haute façade présente deux contreforts perpendiculaires. Ils se réduisent en arrivant au fronton arrondi en anse de panier. Cinq registres rythment ce clocher-mur. Le premier est orné d’un portail monumental datant du XVIIe siècle et surmonté d’un grand oculus. Le deuxième et le troisième registre sont nus. Enfin, les deux derniers comportent deux baies campanaires jumelles en plein cintre abritant chacune une cloche. L’ensemble se termine par une croix de pierre.

Sur le mur nord de l’église, on trouve une curieuse pierre sculptée.

Elle rappelle l’histoire de Jean de la Jalage, sergent d’armes du temps de Charles VI. Il suit le maréchal Boucicaut lors de son expédition contre Archambaud, le dernier comte de Périgord, et s’établit ensuite à Fanlac, après la prise de Montignac en 1398. Lors de la guerre de Cent Ans, se trouvant dans l’église fortifiée avec les Fanlacois, il combat les Anglais et une hache lui coupe un bras.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Fanlac : 05.53.51.87.81


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Gilles Delluc, Jacques Lagrange, Bernard Pierret Le Périgord noir, RIS, BibTeX.

Sous la direction de Henry de Sergogne “Dordogne Périgord”, in Éditions Pierre Fanlac Périgueux (édité par), Trésors touristiques de la France, RIS, BibTeX.

Jean Secret (1966). Le Périgord des châteaux, manoirs et gentilhommières, RIS, BibTeX.


Partager cette visite