Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Meyrals > Église Saint-Eutrope de Meyrals

Église Saint-Eutrope de Meyrals

L’édification de l’église de Meyrals, dédiée à saint Eutrope, date du XIIe siècle. Elle possède un imposant clocher-mur et un chevet fortifié.

L’église Saint-Eutrope est à l’origine une propriété de l’évêque de Périgueux, qui la donne à Saint-Cyprien en 1282. Elle devient alors un prieuré séculier. Son clocher-mur est percé de quatre baies campanaires. Trois figures humaines sont sculptées en ronde-bosse sur le mur côté façade. Il est restauré deux fois, en 1843 puis en 1908. Le chevet offre la particularité d’être bâti comme une tour de défense, soutenu par une corniche sur modillons. La façade dispose de deux contreforts de taille différente. L’entrée dans la nef se fait par un portail qui est transformé au XVIIIe siècle. Il est entouré de pilastres qui soutiennent un fronton semi-circulaire orné d’une croix. L’église abrite deux bénitiers décorés d’une coquille, symbole de saint Jacques. Les chapelles latérales, ajoutées au XVe siècle, sont elles décorées des blasons de la famille Beaumont.

L’église Saint-Eutrope est restaurée dans les années 1960.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Meyrals : 05.53.31.35.21


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Sous dir. Dominique Audrerie, François le Nail (1993). Vieilles Églises en Périgord : les clochers-murs en Périgord, RIS, BibTeX.

Gilles Deluc, Jacques Lagrange, Bernard Pierret (1967). Le Périgord Noir, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite