Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Issac > Église Saint-Avit

Église Saint-Avit

L’église Saint-Avit (du nom d’un ermite célèbre en Périgord) est de style roman. Elle est orientée et affecte un plan en croix latine.

Elle se compose d’une abside en hémicycle, suivie d’un avant-chœur sous coupole, flanqué de chapelles et d’une sacristie. La nef comporte trois travées. Il ne subsiste, de la partie romane, que l’abside voûtée en cul-de-four et l’avant-chœur du XIIe siècle.

On remarquera la coupole édifiée au-dessus de la croisée du transept. Il dut exister une chapelle dédiée à la Vierge. Des traces d’armoiries furent découvertes sur les murs mais n’ont pas été conservées. La nef est refaite au XVIIIe siècle, elle est voûtée d’ogives.

L’édifice subit une importante restauration aux XIXe et XXe siècles : le clocher est surélevé, la nef agrandie, les ouvertures modifiées, on ajoute des chapelles et une sacristie.L’église romane Saint-Avit doit son nom à un ermite célèbre en Périgord, ayant vécu dans la région au VIe siècle.

Orientée, l’église affecte un plan en croix latine. Elle se compose d’une abside en hémicycle, suivie d’un avant-chœur sous coupole, flanqué de chapelles et d’une sacristie.

La nef comporte trois travées. Refaite au XVIIIe siècle, elle est voûtée d’ogives. Il ne subsiste, de la partie romane, que l’abside voûtée en cul-de-four et l’avant-chœur, datés du XIIe siècle.

On remarquera la coupole édifiée au-dessus de la croisée du transept. Il existe sans doute un temps une chapelle dédiée à la Vierge. Des traces d’armoiries sont découvertes sur les murs, mais, malheureusement, guère conservées.

L’église Saint-Avit d’Issac subit une importante restauration au XIXe et XXe siècles : le clocher est surélevé, la nef agrandie, les ouvertures modifiées. Sont alors ajoutées des chapelles et une sacristie.


Patrimoine


Informations pratiques

Tél. mairie : 05.53.81.11.22


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Mélanie Laporte (2003). Les Édifices religieux du canton de Villamblard, RIS, BibTeX.


Partager cette visite