Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Fossemagne > Eglise Saint-Astier

Eglise Saint-Astier

Dédiée à saint Astier, l’église de Fossemagne date du XIIe siècle. Depuis l’an mil, le pays connaissant une certaine stabilité, on en profite pour remplacer peu à peu les églises carolingiennes par des édifices plus vastes, répondant au nouveau style roman.

En Périgord, le style roman se caractérise par un plan simple, comportant une nef, des croisillons et un chœur à chevet souvent plat. Les collatéraux sont rarissimes. Afin de mettre en valeur la couleur du calcaire utilisé pour ces constructions, la décoration reste sobre, voire austère.

Bien qu’en partie remaniée, l’église Saint-Astier de Fossemagne illustre parfaitement son époque. Elle dispose d’une nef unique, se terminant par une abside, toutes deux voûtées d’ogives. Sa façade dépouillée s’orne d’un portail à trois voussures, mais sans tympan, selon un schéma courant dans cette région.

Dans le roman d’Eugène Le Roy, Jacquou le Croquant , Lina et Jacquou se marient dans cette église.


Patrimoine


Informations pratiques

Mairie de Fossemagne : 05.53.06.49.90


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Collectif (1967). Dictionnaire des eglises de France. Tome 3 : Sud-Ouest, RIS, BibTeX.

Dioscèse de Périgueux et Sarlat “Nos églises”, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Clocher-mur de l’église Saint-Astier

    Le clocher-mur est un élément architectural largement répandu dans le Périgord. L’église romane Saint-Astier de Fossemagne en est elle aussi pourvue. (...)

    Dordogne - Fossemagne

Partager cette visite